DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran ne semble près à aucune concession sur le nucléaire

Vous lisez:

L'Iran ne semble près à aucune concession sur le nucléaire

Taille du texte Aa Aa

L’Iran ne semble pas impressionné du tout par les protestations internationales soulevées par sa reprise de la recherche sur l’enrichissement d’uranium. Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré ce mercredi que son pays n‘était pas intimidé.

Après avoir repris ses activités de conversion d’uranium en août dernier, Téhéran est allé plus loin hier en reprenant ses activités de recherche en matière d’enrichissement d’uranium. Réaction de Tony Blair, Premier ministre britannique : “Il y a une réunion des ministres européens des Affaires étrangères demain, et nous allons discuter de cette évolution. Mais la décision iranienne est de fait très sérieuse, je ne crois pas qu’il soit nécessaire de cacher notre consternation à ce sujet. Un passage devant le Conseil de sécurité de l’ONU est tout à fait cohérent avec ce que pense l’autorité de l‘énergie atomique qui n’avait suspendu cette option du conseil de sécurité que parce que l’Iran avait suspendu ses activités d’enrichissement. Il nous faut nous saisir immédiatement de cette question”. La ligne rouge à ne pas franchir pour l’Iran selon les occidentaux, c’est la reprise de l’enrichissement d’uranium. Washington a averti ce mercredi que si une attaque de l’Iran n‘était pas aujourd’hui d’actualité, elle restait tout de même une option.