DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démissions au sein du gouvernement israélien

Vous lisez:

Démissions au sein du gouvernement israélien

Taille du texte Aa Aa

Ils sont quatre ministres du Likoud. Le leader de ce parti, Benjamin Netanyahu, insistaient. Il avait réclamé leur lettre démission du gouvernement israélien, aujourd’hui. Mais compte tenu de l’incertitude planant toujours sur l‘état de santé d’Ariel Sharon, ces lettres avaient donné lieu à une valse hésitation. Puis l’incertitude a été levée. Shilvan Shalom, donc, ministre des affaires étrangères, devrait le faire dans la journée. Le ministre de la santé, celui de l’agriculture et de l‘éducation ont transmis ces démissions il y a quelques heures et non pas dimanche comme préalablement annoncé.

Dimanche justement, le 1er ministre par intérim, Ehud Olmert, soumettra au gouvernement une question relative aux élections palestiniennes. Elles sont prévues le 25 janvier. Mais le président de l’Autorité palestinienne avait menacé de les suspendre si Israel ne donnait pas son feu vert au vote des Palestiniens à Jérusalem-est. Ehud Olmert dispose, par ailleurs, d’un atout non négligeable en la personne de Shimon Peres. L’ex leader des travaillistes qui a rejoint le parti Kadima pourrait se voir offrir le portefeuille du ministère des affaires étrangères. Tous deux devront, enfin, mener à la victoire le parti Kadima. Les élections législatives israéliennes sont prévues le 28 mars. Kadima, formation de centre droit, est donnée largement en tête.