DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : la troïka de l'UE choisit la voie du Conseil de sécurité

Vous lisez:

Iran : la troïka de l'UE choisit la voie du Conseil de sécurité

Taille du texte Aa Aa

Dossier du nucléaire iranien, les médiateurs de la troïka européenne en appellent au Conseil de sécurité de l’Onu, après la décision de Téhéran de reprendre ses activités liées à l’enrichissement d’uranium. Un préambule à des sanctions envers l’Iran. “Nos discussions sont au point mort a dit le chef de la diplomatie allemande, Frank Walter Steinmeier lors d’une conférence de presse à Berlin. Nous allons demander une réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs de l’AIEA afin qu’il prenne toutes les mesures nécessaires”.

C’est à l’AIEA, qui détient le dossier iranien, qu’il appartient de saisir le Conseil de sécurité. Une réunion spéciale doit se tenir sous quinze jours. Ce qui est certain, il faut un consensus international sur la question, c’est ce qu’a rappelé Philippe Douste-Blazy. En supprimant les scellés de trois centres de recherche nucléaire, le Président iranien a suscité un tollé sur la scène internationale qui redoute des intentions militaires derrière les ambitions énergétiques officielles. Téhéran en tous cas a qualifié sa décision d’irréversible. La communauté internationale, très préoccupée ne ferme pas la porte à la diplomatie pour autant, les médiateurs européens l’ont souligné à Berlin. Ils ont aussi précisé que les décisions à prendre ne viseraient pas le peuple iranien, mais son régime .