DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : une nouvelle victime de la grippe aviaire

Vous lisez:

Turquie : une nouvelle victime de la grippe aviaire

Taille du texte Aa Aa

Les experts mondiaux de la grippe aviaire réclament des mesures urgentes pour enrayer la propagation du dangereux virus H5N1, qui a fait ce jeudi deux nouveaux morts et menace désormais l’Europe de l’ouest via la Turquie. Ces appels coïncident avec la détection du virus H5N1 chez deux personnes décédées, l’une en Turquie, l’autre en Indonésie.

Les tests pratiqués après la mort à Van, dans l’est de la Turquie, d’une fillette ont confirmé que le virus était bien à l’origine de son décès. Elle était originaire de Dogubeyazit. Le ministère de l’agriculture turc a annoncé qu’il avait envoyé des brochures dans les 81 provinces afin d’informer les habitants de la façon dont la maladie se propage. Dans ce pays, touché depuis la fin décembre, le bilan s‘établit donc à 18 personnes infectées par le virus, dont trois sont mortes. La Roumanie a, par ailleurs, déclaré la découverte de deux nouveaux foyers possibles de grippe aviaire dans le Sud-est. Et un ressortissant turc a été hospitalisé à Bucarest. Il pourrait avoir été infecté par le virus H5N1. L’Iran a décidé d’abattre plus de 50.000 volailles dans la région bordant la frontière avec la Turquie. D’autres pays multiplient les mesures pour empêcher l’arrivée de la maladie, à l’instar de la Géorgie. Des mesures drastiques ont été mises en place à sa frontière commune avec la Turquie.