DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madrid vendra des avions au Vénézuela contre l'avis de Washington

Vous lisez:

Madrid vendra des avions au Vénézuela contre l'avis de Washington

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement espagnol s’est engagé à fournir à Caracas 12 appareils dotés de composants américains. Composants soumis à une licence d’exportation que Washington refuse d’accorder à Madrid, comme le souligne les quotidiens espagnols El Pais et ABC.

Selon ces journaux, l’administration Bush estime que le gouvernement vénézuélien contribue à l’instabilité en Amérique latine. Toujours selon Washington, la vente de ces avions ne ferait qu’envenimer la situation. Une opinion que ne partage visiblement pas la vice-présidente du gouvernement espagnol. Maria Teresa Fernandez de la Vega a l’intention d’honorer le contrat conclu avec Caracas, quitte à remplacer les composants américains par des composants européens. Une substitution qui générera des dépenses supplémentaires pour EADS-CASA. Mais la filière espagnole du groupe aéronautique européen tient à remplir ses engagements. Un engagement pris le 28 novembre dernier, lorsque le président vénézuélien Hugo Chavez a signé, à Caracas, la commande de dix avions de transports et deux appareils de surveillance maritime.