DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Feu vert du gouvernement israélien aux législatives palestiniennes à Jérusalem-Est

Vous lisez:

Feu vert du gouvernement israélien aux législatives palestiniennes à Jérusalem-Est

Taille du texte Aa Aa
Les ministres ont approuvé la proposition d’Ehud Olmert, le Premier ministre par intérim, qui a présidé dimanche la réunion du cabinet pour la deuxième fois depuis l’hospitalisation d’Ariel Sharon. Un gouvernement limité à 7 membres depuis la démission des ministres du Likoud. Olmert s’est en revanche opposé à la participation du Hamas qui prône la destruction de l’Etat hébreu. Le groupe palestinien a bravé l’interdiction en faisant campagne pour les élections du 25 janvier. Plusieurs de ses candidats et militants ont été arrêtés. Hanane Ashraoui, qui avait elle-même été empêchée de faire campagne avant le feu vert israélien, dénonce l’attitude d’Ehud Olmert : “Ces conditions sont extrêment injustes. Israël n’a pas le droit de décider qui doit ou non faire campagne. Néanmoins, nous sommes déterminés à aller de l’avant dans le respect de la démocratie et pour améliorer ses conditions, pas seulement pour le Hamas mais pour tous les candidats”. Malgré cet incident, les Palestiniens voteront sous haute sécurité dans les bureaux de poste israéliens comme lors du précédent scrutin législatif en 1996.