DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fortes tensions autour du nucléaire iranien

Vous lisez:

Fortes tensions autour du nucléaire iranien

Taille du texte Aa Aa

La troïka européenne, France, Allemagne et Royaume-Uni, a commencé à rédiger une résolution destinée à l’AIEA afin que cette dernière renvoie l’Iran devant le Conseil de sécurité des Nations unies. Lors d’une réunion ce lundi à Londres, les Européens et les diplomates américains, russes et chinois avaient examiné la marche à suivre comme l’explique Jack Straw, le chef de la diplomatie britannique : “Nous allons de nouveau consulter nos collègues américains, chinois et russes sur le calendrier et les conditions. Nous ne croyons pas aux garanties formulées par l’Iran et c’est désormais au Conseil de Sécurité de prendre ses responsabilités”.

Les Russes se sont rapprochés des Occidentaux pour convoquer une réunion rapide du Conseil des gouverneurs de l’AIEA, seul organe, habilité à saisir le Conseil de sécurité. La réunion pourrait même se tenir dès la semaine prochaine. Les Chinois semblent eux encore réticents. En Iran, le Parlement a évoqué la crise et le ministre iranien de l’Economie et des Finances Davood Danesh Jafari a de nouveau rejeté ces menaces et mis en garde les pays occidentaux contre d‘éventuelles sanctions économiques à commencer par une hausse des prix du pétrole. Le Conseil national de la résistance iranienne, formation d’opposition au régime des Mollahs a également fait entendre sa voix dans les rues de Londrespour réclamer également la saisine immédiate du Conseil de sécurité des Nations Unies.