DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libéralisation des services portuaires, le Parlement européen penche pour le non

Vous lisez:

Libéralisation des services portuaires, le Parlement européen penche pour le non

Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi devrait être la journée du “non” à Strasbourg. Les eurodéputés sont appelés à voter sur le projet de directive européenne sur la libéralisation des services portuaires, un projet qui fait quasiment l’unanimité contre lui.Il ne plaît pas plus aux dockers, qui sont les premiers concernés, et qui l’ont fait violemment savoir il y a deux jours à Strasbourg. Le Parlement européen a été la cible de la colère de quelques 10 000 dockers opposés à un texte concocté en octobre 2004 par l’Espagnole Loyola de Palacio, alors commissaire européen aux Transports.

Les eurodéputés avaient refusé un projet plus ou moins identique en 2003, et voilà qu’on leur propose quasiment le même contenu aujourd’hui. Le point qui fâche, dans cette proposition, c’est surtout l’auto-assistance : les navires pourraient confier à leur équipage le chargement et déchargement, sans utiliser les dockers. Ces derniers ont sû montrer lundi qu’ils ne se laisseraient pas faire…