DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La mort d'Ibrahim Rugova divise la Serbie-Montenegro

Vous lisez:

La mort d'Ibrahim Rugova divise la Serbie-Montenegro

Taille du texte Aa Aa

Avec la disparition de leur Président, Ibrahim Rugova, les Kosovares albanophones ont perdu un véritable père. Dans une rue de Pristina, le chef-lieu de cette province serbe, un homme s’exclame : “Je suis si triste. Il s’est battu pour l’indépendance et je suis si triste qu’il ne puisse pas la voir”. Un Président sans Etat, les Albanophones du Kosovo le regrettent : “Toute sa vie il a travaillé pour le Kosovo et ses habitants. Et s’il avait vécu un tout petit peu plus longtemps, peut-être qu’il aurait vu l’indépendance” assure un autre passant endeuillé.

Dans les rues de Belgrade, en revanche, certains Serbo-Croates se demandent à quel point vont changer les choses avec la mort de Rugova : “Il y a une forte possibilité que la situation au Kosovo change, et devienne plus radicale avec les politiciens qui vont lui succéder. C’est ce que je pense des associés de Rugova” estime une Serbo-Croate. “Je ne suis pas sûr que sa mort change quoi que ce soit au Kosovo. Il faisait partie d’un plus large dessein : les Albanais vont continuer leur politique pour accéder à leur but ultime, l’indépendance. Rugova n‘était qu’un rouage de la machine” conclut un autre Serbe de souche.