DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angela Merkel a la cote

Vous lisez:

Angela Merkel a la cote

Taille du texte Aa Aa

Les Allemands n’en reviennent pas. Les Européens peut être encore moins. Angela Merkel est-elle la même qu’avant les élections ? Assurance, énergie, humour, Angie, la timide d’hier, a la cote. On la loue chez elle, et depuis le sommet de Bruxelles, elle épate au niveau international. Mi décembre, en déminant le dossier budgétaire, elle s’est imposée comme une médiatrice de poids, face à des interlocuteurs européens en panne d’inspiration, et un axe franco-allemand flageolant. Depuis le rejet de la Constitution européenne par les Francais, le courant ne passe décidément plus entre les deux capitales.

Ecoutez ce politologue : “J’ai eu l’impression à la fin de Schroeder qu’il y avait une sorte de maintien artificiel de l’axe franco-allemand, qui était déjà à ce moment-là en bout de course. Ce que j’ai vu avec Merkel, c’est qu’elle était déjà au delà, et le fait qu’elle soit venue voir le président de la Commission Barroso juste après sa visite à Chirac est une indication très importante sur ce point. Je crois qu’elle va regarder beaucoup plus loin que l’axe franco-allemand, qui semble tellement anachronique…Avec une Union européenne à 25, il faut s’adapter.” Au dela de l’Europe, Madame la Chancelière a montré aussi qu’il fallait compter avec elle. A Washington puis à Moscou, coup sur coup, Angie a parlé clair, n’hésitant pas à aborder les sujets qui fâchent. Elle est rentrée encensée.