DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : confusion autour du procès de Saddam Hussein

Vous lisez:

Irak : confusion autour du procès de Saddam Hussein

Taille du texte Aa Aa

La huitième audience prévue ce mardi a été reportée à dimanche en raison de l’absence de plusieurs témoins. Ils devaient déposer contre l’ancien dictateur irakien. Ces témoins se trouveraient à l‘étranger ou en pélerinage mais pour les avocats de l’ancien raïs ces explications ne tiennent pas car au moins trois personnes étaient prêtes à témoigner.

Pour un policier irakien en poste à Bagdad, “le précédent juge était trop indulgent avec Saddam Hussein. Je demande, dit-il, au gouvernement de nommer un juge qui soit ferme avec l’ancien dictateur irakien et ses co-accusés”. Le précédent juge, le Kurde Rizgar Amin a démissionné. Il se plaignait de pressions exercées par le gouvernement pour qu’il accélère les débats. Son remplaçant est également Kurde. Raouf Rachid Abdel Rahmane est originaire d’Halabja, un village bombardé aux armes chimiques par Saddam Hussein où 5000 personnes avaient péri. Mais l’ancien dictateur est jugé depuis le 19 octobre pour le massacre de 148 personnes à Doujaïl en 1982.