DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ehud Olmert : les élections palestiniennes, un pas vers l'indépendance

Vous lisez:

Ehud Olmert : les élections palestiniennes, un pas vers l'indépendance

Taille du texte Aa Aa

Ehud Olmert appelle les Palestiniens à choisir la feuille de route, le plan de paix international plutôt que l’extrémisme. A la veille des élections palestiniennes, le Premier ministre israélien par interim a tenu son premier discours de politique générale. Selon lui, ce scrutin constitue un pas de géant vers l’indépendance nationale des Palestiniens. Il a déclaré qu’Israël devra rétrocéder d’autres parties de la Cisjordanie pour fixer une frontière claire avec les Palestiniens.

Ehud Olmert a laissé entendre que l’Etat hébreu fixerait unilatéralement un tracé frontalier en Cisjordanie si les pourparlers avec les Palestiniens échouaient. De quoi faire bondir les israéliens ultranationalistes qui refusent toute cession des terres qu’ils considèrent comme un héritage biblique. Le Premier ministre par interim a également prévenu qu’Israël conservera les blocs de colonies juives en Cisjordanie et Jérusalem réunifiée, donc Jérusalem-est. “Pour parvenir à un Etat indépendant, les Palestiniens doivent renoncer à une partie de leurs aspirations nationales, a ajouté Olmert, comme nous avons renoncé à nos aspirations dans ce domaine”. Olmert est également dirigeant par interim du parti centriste Kadima fondé par Ariel Sharon. Parti donné gagnant des législatives israéliennes du 28 mars.