DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Fatah

Vous lisez:

Le Fatah

Taille du texte Aa Aa

Pendant 40 ans, le Fatah, le parti de Yasser Arafat a incarné la résistance palestinienne. Depuis 10 ans, il domine l’Autorité palestinienne fort de sa majorité au Conseil législatif avec 49 sièges sur 88 plus 15 indépendants qui lui sont proches. Mais la victoire de 1996 semble lointaine. Cette fois, le Fatah a dû se battre d’abord contre sa propre érosion: 10 ans au pouvoir sans que la situation des Palestiniens ne s’améliore.

Candidat du Fatah et responsable de l’Autorité palestinienne à Gaza, Mohamed Dahlan défend son bilan: “L’Autorité palestinienne a été paralysée à la fois par Israël et le Hamas. Malgré tout ce qui se passe, malgré la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons, le peuple palestinien va voter pour le Fatah. Le Hamas n’a pas d’expérience, tout ce qu’ils font c’est crier des slogans, cela ne suffit pas d‘être une opposition qui ne fait que des discours.” Le Hamas n’a pas participé aux législatives de 1996. Mais en dénonçant la stérilité des négociations avec Israël et la corruption de l’Autorité palestinienne, il a su gagner sa crédibilité auprès d’un électorat qui voit en lui un parti discipliné et plus cohérent que le Fatah miné par les divisions et les factions. Après avoir démarré la campagne avec deux listes, le Fatah se présente finalement uni avec à sa tête Marwan Barghouti. Emprisonné à vie par Israël, il salue la participation du Hamas. “ J’ai essayé durant toutes ces années et encore l’an passé de les convaincre et de les rassurer pour qu’ils participent aux élections. Je salue donc cette décision historique du Hamas. Parce que sa participation dans ces élections signifie qu’il croit en la démocratie, qu’il est prêt à travailler en suivant la loi et les règles de la démocratie, et ça c’est très important.” Autant dire que le vieux parti nationaliste palestinien s’apprête à partager avec les islamistes du Hamas, pas seulement les bancs du conseil législatif mais probablement aussi le pouvoir exécutif.