DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Téhéran favorable à la proposition russe, si le Conseil de sécurité n'est pas saisi

Vous lisez:

Téhéran favorable à la proposition russe, si le Conseil de sécurité n'est pas saisi

Taille du texte Aa Aa

L’Iran serait favorable à la proposition de Moscou d’enrichir son uranium en Russie, c’est ce qui ressort d’une rencontre entre le secrétaire du Conseil de sécurité russe Igor Ivanov, et le négociateur en chef du dossier nucléaire iranien, en visite dans la capitale russe. Mais Ali Larijani a prévenu : son pays commencera à enrichir son uranium si le Conseil de sécurité de l’Onu se saisit du dossier nucléaire iranien.

Depuis plusieurs mois la Russie propose la création d’une entreprise conjointe destinée à enrichir l’uranium qu’elle vend à l’Iran et Ali Larijani a estimé que la proposition pouvait être affinée lors de prochaines négociations. Lundi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu doivent se retrouver pour tenter une dernière fois de dégager une position commune avant la réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs de l’AIEA, le 2 février. Les Etats-Unis et leurs alliés européens souhaitent que l’agence remette le dossier au Conseil de sécurité en vue d‘éventuelles sanctions, alors que la Russie et la Chine prônent la patience et la poursuite du dialogue.