DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'escalade de la tension dans les territoires palestiniens

Vous lisez:

L'escalade de la tension dans les territoires palestiniens

Taille du texte Aa Aa

Lors d’une manifestation de plusieurs centaines de partisans du Fatah à Ramallah, une quarantaine d’activistes armés a brièvement investi les bâtiments du Conseil législatif palestinien (CLP), le parlement.

Ces hommes, qui appartiennent aux Brigades des Martyrs d’al-Aqsa – mouvement issu du Fatah de Mahmoud Abbas – sont entrés en tirant en l’air. Furieux de la défaite du Fatah aux législatives, ils demandent la démission de ses dirigeants, qu’ils jugent responsables de la déroute électorale. Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abas n’est lui pas visé par ces critiques. Il s’agit également de dissuader le Fatah de conclure une alliance politique avec le Hamas. Après une vingtaine de minutes, le cortège s’est rendu devant la Mouqataa, quartier général de Mahmoud Abas. Une partie des manifestants y a pénétré pour aller vers le mausolée de Yasser Arafat, fondateur du Fatah. Enfin dans la ville de Gaza, des centaines de manifestants auxquels se sont joints de nombreux policiers palestiniens ont occupé pendant une quinzaine de minutes les abords du siège local du parlement en tirant des coups de feu en l’air. Les manifestants ont eux aussi demandé la démission des dirigeants du Fatah, alors que les policiers palestiniens s’inquiètent de voir le Hamas prendre le contrôle des forces de sécurités.