DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Danemark - monde arabe : la rancoeur se répand

Vous lisez:

Danemark - monde arabe : la rancoeur se répand

Taille du texte Aa Aa

L’affaire des caricatures de Mahomet prend de plus en plus d’ampleur dans le monde arabe. A l’instar de manifestations dans la bande de Gaza, la rancoeur augmente contre le Danemark, dont le principal quotidien a récemment publié des caricatures du prophète Mahomet.

Menace réelle ou simple intimidation, l’ambassade danoise à Damas en Syrie a en tous cas dû être évacuée hier après une alerte à la bombe. L’alerte s’est révélée sans fondement et après une heure, le bâtiment a pu être à nouveau occupé. Plus tard dans la journée, on apprenait que c’est l’ambassadeur syrien au Danemark qui était rappelé. Coup de froid diplomatique entre Copenhague et les pays musulmans, mais aussi gel commercial. L’appel au boycott des produits danois est de plus en plus suivi, et par des pays de plus en plus nombreux. Exemple, l’entreprise danoise Arla Foods, qui gère entre autres une usine de beurre en Arabie saoudite perd 1.300.000 euros par jour à cause du boycott de ses produits. “C’est une tempête sur notre activité, explique son directeur. Nous sommes au point mort aujourd’hui, après cinq jours de diminution de l’activité. Jusque là d’un point de vue commercial nous avons tout bien fait ici au Proche Orient et il a suffi de dessins dans un journal danois pour que ce tsunami commercial réduise notre activité à néant”. L’affaire divise également en Europe, où les médias hésitent entre peur d’offenser les croyances et affirmation de la liberté de la presse. France Soir a choisi de publier hier les fameuses caricatures. Son président et son directeur de la rédaction ont été limogés le soir même.