DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'AIEA repousse sa prise de décision sur l'Iran

Vous lisez:

L'AIEA repousse sa prise de décision sur l'Iran

Taille du texte Aa Aa

Le sort de L’Iran est toujours en suspens. La réunion du conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l‘énergie atomique a été repoussée à samedi matin.

Les 35 pays qui y participent devaient se retrouver ce vendredi après-midi à Vienne pour voter un transfert du dossier devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Malgré le ralliement récent de la Chine et de la Russie, les consultations sont encore difficiles, notamment à cause des pays en voie de développement, qui craignent qu’une saisine du Conseil de sécurité de l’ONU ne réduise leurs propres options en matière de nucléaire. Tous ces pourparlers ne semblent pas impressionner le président iranien. Cette semaine encore, la télévision publique diffusait ce reportage de Mahmoud Ahmadinejad, visitant une centrale nucléaire. Le message est clair, “l’Iran ne pliera pas devant l’arrogance des Occidentaux et leurs exigences excessives”, répète Ahmadinejad. Téhéran est accusé de mener des activités nucléaires pouvant permettre la production d‘énergie mais aussi la fabrication de bombes, même si l’Iran s’en défend. Indépendamment de la décision qui sera adoptée par l’AIEA, Téhéran a jusqu’au 6 mars pour dissiper les doutes sur ses réelles intentions. A cette date le chef de l’AIEA présentera son rapport sur l’Iran. D’ici là, Téhéran aura le temps de discuter de la proposition de Moscou d’enrichir l’uranium iranien en Russie.