DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Naufrage du ferry ne mer Rouge : l'Egypte entre douleur et colère

Vous lisez:

Naufrage du ferry ne mer Rouge : l'Egypte entre douleur et colère

Taille du texte Aa Aa

Ils ont vécu l’enfer et peuvent en témoigner. Ce sont les rescapés du ferry égyptien qui a coulé vendredi matin en mer Rouge. Plus de 1400 personnes étaient à bord au moment du drame, un tiers seulement a réussi à s’en sortir.

Les autres passagers sont toujours portés disparus et l’espoir de les retrouver vivant est de plus en plus mince. A leur arrivée au port de Safaga en Egypte, les rescapés ne peuvent s’empêcher de laisser éclater leur colère. “ On ne nous a rien dit” explique un homme, “les membres d‘équipage ont été les premiers à quitter le navire.” Toute la journée, samedi, les familles des passagers ont attendu, espérant des nouvelles de la part des autorités. Mais rien n’est venu et la tension a dégénéré en affrontrements avec les policiers anti-émeutes. Hosni Moubarak, le président égyptien s’est rendu au chevet des blessés. Une enquête a été ouverte. Selon les premiers éléments un incendie s’est déclaré à bord du ferry, le navire a ensuite perdu l‘équilibre puis chaviré après une manoeuvre. Il effectuait la liaison entre l’Arabie Saoudite et l’Egypte.