DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : la police sur la sellette

Vous lisez:

Grande-Bretagne : la police sur la sellette

Taille du texte Aa Aa

Que fait la police ? Plusieurs quotidiens britanniques posent la question ce lundi après la manifestation devant l’ambassade du Danemark vendredi dernier à Londres. Durant ce rassemblement, des banderoles appelaient à tuer ceux qui insultent l’islam ou glorifiaient les attentats du 7 juillet dernier dans la capitale britannique. “Ces banderoles, répond l’un des organisateurs de la manifestation, ne doivent pas être sorties du contexte”.

Même si aucun journal britannique n’a publié les caricatures du prophète Mahomet, comme cela a été le cas dans d’autres pays européens, la réaction de la communauté musulmane a été vive. Mais c’est l’extrémisme symbolisé par un jeune déguisé en kamikaze pendant la manifestation de vendredi que dénonce avant tout la presse. “C’est une grave atteinte à la loi, estime un responsable de l’opposition conservatrice, c’est criminel d’appeler les gens à en tuer d’autres”. La police britannique explique qu’elle ne voulait pas mettre plus d’huile sur le feu. Elle a filmé la manifestation de vendredi et vérifie maintenant si certaines personnes doivent être arrêtées ou surveillées.