DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Danemark souffre du boycott de ses produits dans le monde musulman


monde

Le Danemark souffre du boycott de ses produits dans le monde musulman

Les appels au boycott des produits danois dans le monde musulman commencent à faire mal. L’industrie laitière est la plus touchée. Et avec elle, le groupe laitier Arla Foods qui perd 1,3 millions d’euros par jour. Henriette Soelvtoft, responsable des marchés internationaux à la chambre du Commerce du Danemark dresse un premier bilan.

“C’est difficile à dire pour le moment. Bien sûr, les répercussions ont été importantes sur les petites entreprises, mais en matière de pertes à l’exportation, il est dur de se baser sur des prévisions chiffrées fiables.” Les produits alimentaires ne sont pas les seuls à pâtir du boycott. L’industrie pharmaceutique est également touchée. Les jouets et les produits de haute technologie aussi. Les experts estiment que si la crise durait un an, elle pourrait coûter un milliard d’euros et causer la perte de plus de 11.000 emplois au Danemark. Henriette Soelvtoft explique que la chambre de Commerce de son pays réfléchit déjà la suite. “Nous envisageons des moyens de réétablir de bonnes relations avec le monde musulman, car bien sûr, il est important de repartir sur de bonnes bases une fois que la crise sera réglée.” Autre conséquence à cette crise : les agences de voyage danoises ont annulé leurs séjours à destination du Moyen Orient et de pays tels que l’Egypte, le Maroc et la Tunisie. Le coût de ces annulations va certes se chiffrer en millions pour le Danemark. Mais les destinations touristiques prisées par les Danois devraient aussi subir un important manque à gagner.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Grande-Bretagne : excuses du manifestant déguisé en kamikaze