DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les dirigeants européens cherchent toujours à calmer la colère des musulmans

Vous lisez:

Les dirigeants européens cherchent toujours à calmer la colère des musulmans

Taille du texte Aa Aa

Les protestations contre la publication en Europe de caricatures du prophète Mahomet se sont poursuivies hier, comme en Iran. Dans la soirée, des centaines d’hommes ont manifesté devant l’ambassade du Danemark à Téhéran.

Des chefs de gouvernements européens, comme Angela Merkel, ont appelé au dialogue : “Je comprends que des sentiments religieux ont été blessés, a déclaré la chancelière allemande, mais la violence ne peut pas être un moyen de confrontation”. Le chancelier autrichien Wolfgang Schüssel, dont le pays préside l’Union européenne, à appelé “les leaders religieux et politiques du monde islamique à aider les Européens à construire des ponts de dialogue. C’est utile, c’est absolument nécessaire au XXIe siècle, a-t-il insisté. Nous avons besoin d’un engagement clair qu’ils vont protéger les citoyens européens et les institutions européennes”. Aujourd’hui, l’ambassade de France à Damas devrait être la cible d’une manifestation. Au Danemark, où la publication des caricatures a commencé, les autorités ont appelé leurs ressortissants à éviter de se rendre dans quatorze pays musulmans. A l’aéroport de Copenhague, plusieurs vols ont été annulés hier matin. Et après les appels au boycottage de produits danois, s’ajoute la décision de l’Iran de suspendre ses échanges commerciaux avec Copenhague.