DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Haïtiens se choisissent un président

Vous lisez:

Les Haïtiens se choisissent un président

Taille du texte Aa Aa

Ils ont le grand espoir d’en finir avec la violence et la misère qui mettent à genoux le pays depuis vingt ans. 3,5 millions d’Haïtiens doivent élire ce mardi un nouveau président, des députés et des sénateurs. Ce scrutin, le premier depuis le départ forcé du président Aristide, est encadré par 9.500 Casques bleus déployés sur le terrain.

“Naturellement, prévient le secrétaire général de l’Organisation des Etats d’Amérique, les élections ne vont pas résoudre tous les problèmes d’Haïti. C’est un premier pas vers la nécessaire normalisation mais le processus sera complexe”. Le scrutin a déjà été reporté pas moins de quatre fois depuis un an et dans ce pays le plus pauvre du continent américain, la violence est toujours aux aguets. Sur les 32 candidats à la présidentielle, le favori est René Préval, 63 ans. Il a déjà occupé le poste de président à la fin des années 90.

Les derniers sondages lui prédisent une large avance sur ses rivaux, notamment sur Charles Henry Baker, riche industriel de 50 ans, crédité de seulement 10% des intentions de vote. Les Haïtiens espèrent que ce scrutin constituera le point de départ d’une nouvelle ère. Parmi les principaux enjeux, la lutte contre la misère qui gangrène la petite république des Caraïbes.