DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections municipales: le roi du Népal a perdu son pari

Vous lisez:

Elections municipales: le roi du Népal a perdu son pari

Taille du texte Aa Aa

Les élections municipales qui se sont déroulées ce mercredi au Népal pour la première fois depuis sept ans ont été largement boudées par les deux millions d‘électeurs. Selon la télévision publique, la participation a par exemple été inférieure à 10% dans la capitale Katmandou. Les sept partis d’opposition qui appelaient au boycott en ressortent renforcés. Menacés de mort par les rebelles maoïstes ou de sanctions gouvernementales s’ils se retiraient, les candidats aux municipales étaient de toute façon pris entre deux feux. Résultat : le scrutin n’a eu lieu que dans 36 municipalités, au lieu des 58 initialement prévues, faute de prétendants. La journée a aussi été émaillée d’incidents et un militant d’opposition a été tué.