DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Parlement européen : toujours pas de compromis sur la directive de libéralisation des services

Vous lisez:

Parlement européen : toujours pas de compromis sur la directive de libéralisation des services

Taille du texte Aa Aa

Mercredi, un groupe de haut niveau rassemblant des eurodéputés conservateurs et socialistes avait ébauché un consensus. Seulement voilà, dès le lendemain, une majorité d‘élus de droite l’ont contesté.
La fameuse directive Bolkestein doit permettre aux prestataires d’un pays européen d’offrir leurs services dans un autre Etat-membre sans trop de difficultés. Mais à une semaine du vote au Parlement européen, certains points de détail font l’objet d‘âpres batailles. Exemple, certains élus des nouveaux Etats-membres se plaignent des contraintes qui pourraient être imposées aux prestataires dans le pays d’accueil au nom de la protection des consommateurs ou de l’environnement. Des contraintes souvent administratives qui pourraient vite devenir des obstacles.
La fronde risque d’empêcher les deux principaux groupes du Parlement de rassembler une majorité sur le projet de directive. Dès lors, les Etats-membres et la Commission reprendraient la main. Les Verts et la Gauche Unitaire Européenne ont d’ores et déjà annoncé qu’ils voteraient non au texte.