DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une nouvelle opération arrache le Premier ministre israélien à la mort

Vous lisez:

Une nouvelle opération arrache le Premier ministre israélien à la mort

Taille du texte Aa Aa

“Ariel Sharon est dans un état critique, mais sa vie n’est pas en danger immédiat”, c’est ce qu’a déclaré le professeur Shlomo Mor Yossef, le directeur de l’hôpital Hadassah de Jérusalem. Le Premier ministre israélien a subi samedi à la mi-journée une nouvelle intervention chirurgicale, en urgence. Les médecins avaient constaté un peu plus tôt une grave détérioration de son appareil digestif, un problème de circulation sanguine provoquant une nécrose. Au cours de l’opération, ils lui ont retiré 50 cm d’intestin, soit un tiers de sa longueur initiale. Ariel Sharon a été hospitalisé le 4 janvier dernier suite à une seconde attaque cérébrale. La première remonte au 18 décembre, mais on avait pu le voir sortir de l’hôpital deux jours après plutôt en forme.

Ariel Sharon est toujours dans le coma, mais la vie politique doit continuer en Israël. L’intérim est assuré par le vice-Premier ministre Ehud Olmert, l’un des fidèles lieutenants d’Ariel Sharon qui veille à être reconnu comme le continuateur du grand projet de son prédécesseur, à savoir la séparation d’avec les Palestiniens. Ehud Olmert assure également la direction du parti centriste Kadima, créé par le Premier ministre en novembre dernier après avoir claqué la porte du Likoud, le grand parti de la droite israélienne. Kadima est toujours à l’heure actuelle le grand favori des élections législatives du 28 mars prochain.