DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Danemark: l'affaire des caricatures de Mahomet renforce l'extrême-droite

Vous lisez:

Danemark: l'affaire des caricatures de Mahomet renforce l'extrême-droite

Taille du texte Aa Aa

Le monde musulman poursuit ses protestations contre les caricatures du prophète Mahomet publiées dans la presse européenne. Ce dimance encore, il y a eu de nombreuses manifestations, comme ici au Pakistan. Les cibles principales sont les représentations du Danemark, le pays où toute l’affaire a commencée. Copenhague dresse un bilan particulièrement sombre: plusieurs de ses ambassades et de ses consulats ont été fermés parfois après des incendies et des saccages. Les diplomates et les ressortissants danois sont menacés et par conséquent, rappelés au pays.

Le Premier ministre libéral Anders Fogh Rasmussen se trouve désormais au pied du mur. Il n’a toujours pas présenté d’excuses. Une crise qui profite à l’extrême-droite. Un sondage publié ce dimanche indique que le Parti du peuple danois a enregistré une très forte poussée ces derniers jours. Sans compter que les Danois se disent ulcérés par les réactions violentes contre leur pays, mais ils comprennent. “Vous savez, c’est un peu comme quand on met de l’huile sur le feu. Ces évènements étaient attendus depuis quelques temps. “Les musulmans sont pauvres, ils ont des gouvernements corrompus et ils n’ont pas de liberté. Alors, il faut bien qu ils trouvent un prétexte à leur colère.” Le bout du tunnel est encore bien loin pour le Danemark. D’autant plus que le Premier ministre Anders Fogh Rasmussen commence à être critiqué à l‘étranger, parfois très ouvertement.