DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire en Europe: vigilance accrue mais pas d'alerte

Vous lisez:

Grippe aviaire en Europe: vigilance accrue mais pas d'alerte

Taille du texte Aa Aa

L’Organisation mondiale de la Santé se veut rassurante après l’annonce samedi des premiers cas de grippe aviaire dans l’Union européenne. Les hôpitaux sont ainsi invités à prêter une attention particulière aux patients présentant un état grippal. Et les éleveurs sont priés de signaler le plus tôt possible tout décès suspect.

La découverte du virus H5N1 sur des oiseaux migrateurs en Italie et en Grèce ne signifie pas que la maladie se propage dans ces pays. L’Organisation mondiale de la santé animale est affirmative. Cela signifie dit-elle que le système de surveillance en Europe fonctionne. “Le risque majeur explique un épidémiologiste italien est que ce virus, en passant des animaux aux hommes, puisse s’adapter et commencer à se transmettre de personne en personne. Tant qu’il n’y a pas une mutation qui puisse rendre le virus contagieux, le risque reste potentiel mais réel.” Hors Europe, le cas du Nigéria inquiète. On attend les résultats des tests sanguins pratiqués sur deux enfants suspectés d‘être porteurs du virus H5N1. Pour l’instant aucun cas humain de la grippe aviaire n’a été confirmé dans ce pays. Mais les autorités sont sur le pied de guerre pour éviter la propagation du virus.