DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne se mobilise contre la grippe aviaire

Vous lisez:

L'Union européenne se mobilise contre la grippe aviaire

Taille du texte Aa Aa

Après l’Italie et la Grèce, la Slovénie annonce à son tour avoir identifié la maladie. Un cygne porteur du virus H5 a été retouvé mort. Des tests devront établir s’il s’agit de la souche N1, la plus virulente. Résultat: Bruxelles a mis en place des mesures pour enrayer la propagation de la maladie et empêcher sa transmission aux volailles d‘élevages.

“Le risque majeur, explique cet épidémiologiste italien, est que ce virus, en passant des animaux aux hommes, puisse s’adapter et commencer à se transmettre de personne à personne. Tant qu’il n’y a pas une mutation qui puisse rendre le virus contagieux, le risque reste potentiel mais réel.”

En Italie, en Grèce et en Slovénie, des zones de protection et de surveillance ont été mis en place autour des lieux où ont été retrouvés les oiseaux contaminés. Ces nouveaux cas n’arrangent pas les affaires de la filière aviaire. En France, la consommation aurait chuté de 20 à 30%. Les producteurs se mobilisent mais la crise est réelle. Rappelons qu’il n’y a aucun risque à consommer de la volaille. Le virus de la grippe aviaire ne résiste pas à une température de 70.