DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles manifestations en Europe contre la directive Bolkestein

Vous lisez:

Nouvelles manifestations en Europe contre la directive Bolkestein

Taille du texte Aa Aa

A Strasbourg, près de 15 000 personnes, des Français et des Allemands, ont défilé samedi dans les rues de la cité alsacienne à l’appel d’organisations altermondialistes et de partis de gauche et d’extrême-gauche pour dénoncer ce projet de libéralisation des services.

Les manifestants s’inquiètent pour leurs conditions sociales et leurs salaires comme l’explique Marie-George Buffet, la secrétaire nationale du Parti communiste français : “Nous souhaitons qu’on tienne compte des aspirations des hommes et des femmes qui composent l’Union européenne. C’est-à-dire, qu’ils ne veulent plus de cette Europe libérale, ils veulent une Europe où il y ait une harmonisation sociale, où c’est une source de progrès pour les uns et les autres, là on est en train de mettre en concurrence les salariés et les peuples qui composent l’Union européenne”. Une directive également rejettée par un manifestant : “Mon souhait c’est déjà de retirer ce projet, mon souhait serait aussi de déchirer d’anciens traités”. Cette manifestation était le prélude à un grand rassemblement prévu ce mardi à Strasbourg au moment où les députés européens débattront de la directive. A Berlin, ils étaient 30 à 40 000 à protester contre le projet de directive à l’appel de la Confédération Allemande des Syndicats. Rédigée en 1994 par l’ancien commissaire européen Frits Bolkestein, la directive permet à un prestataire de services d’intervenir dans un autre pays de l’Union européenne en étant soumis à la seule loi du pays où est installé son siège social et non celle du pays où il vient travailler. C’est cette disposition du pays d’origine qui est au coeur des débats.