DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Clémenceau : le porte-avion interdit en Inde avant un nouvelle expertise

Vous lisez:

Clémenceau : le porte-avion interdit en Inde avant un nouvelle expertise

Taille du texte Aa Aa

La saga du Clemenceau se poursuit. Avant d’autoriser ou non son désamiantage et son démantèlement sur son territoire, la Cour suprême indienne, qui a examiné le dossier ce lundi, a demandé à des experts de déterminer la nature exacte des matériaux composant le porte-avions.

De fait, le Clemenceau n’a pas reçu l’autorisation de pénétrer dans les eaux territoriales de l’Inde. Les magistrats doivent déterminer si la fin du désamiantage et le démantèlement du Clemenceau au coeur d’un chantier de l’Etat du Gujarat sont conformes à la Convention de Bâle sur les déchets dangereux et aux lois indiennes sur l’environnement. D’après Paris, il reste 46 tonnes de matériaux amiantés à bord du porte avions. Greenpeace affirme qu’il en resterait entre 500 et 1000 tonnes.