DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire : inquiétude en Grèce

Vous lisez:

Grippe aviaire : inquiétude en Grèce

Taille du texte Aa Aa

L’inquiétude a monté d’un cran en Grèce après l’hospitalisation de deux hommes présentant des symptômes ressemblant à ceux de la grippe aviaire. Les résultats des examens médicaux de l’un des patients, un adolescent, se sont toutefois révélés négatifs et il va pouvoir rentrer chez lui. En revanche, le deuxième, qui avait touché des canards sauvages alors qu’il chassait, reste isolé dans une unité spéciale d’un hôpital de Salonique, dans le nord du pays.

“Les experts des 25, explique le porte-parole de la Commission européenne, vont se réunir mercredi et jeudi à Bruxelles pour examiner les mesures de contrôle prises en Grèce, en Italie et en Slovénie. Et la Commission leur demandera que ces mesures puissent s’appliquer automatiquement si un oiseau migrateur malade est découvert dans un nouvel Etat membre”. En Grèce, c’est près de Salonique que le virus H5N1 a été identifié sur trois cygnes retrouvés morts jeudi dernier.

Le virus a également été détecté pour la quatrième fois sur un cygne mort en Bulgarie. Et des examens sont en cours, toujours sur un cygne, en Belgique près de la frontière avec les Pays-Bas. En Italie, un début de psychose est en train de naître. Un nouveau cygne découvert mort dans la province des Pouilles a été déclaré positif au H5N1. C’est le sixième. La Sicile et la Calabre sont les autres régions concernées.