DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : premier anniversaire de la mort de Rafic Hariri

Vous lisez:

Liban : premier anniversaire de la mort de Rafic Hariri

Taille du texte Aa Aa

Le Liban commémore ce mardi le premier anniversaire du meurtre de Rafic Hariri. La disparition brutale de l’ancien Premier ministre avait conduit les libanais a se libérer de la tutelle syrienne. Un mois après, le 14 mars 2005, près d’un million de libanais toute confessions confondues s‘étaient rassemblés pour dénoncer l’attentat. Quelques mois plus tard, sous la pression de la communauté internationale, la Syrie a fini par retirer ses troupes du Liban. Depuis, Damas et Beyrouth sont en froid. Le gouvernement libanais a récemment refusé une médiation de Ryad.

Pour ce ministre, la mort d’Hariri a tout déclenché : “En un an nous avons gagné notre indépendance. Nous avons mis les syriens à la porte et ce fut un grand pas. Sans le sacrifice d’Hariri, nous serions encore sous hégémonie syrienne”. Rafic Hariri est mort le 14 février 2005 dans l’explosion de sa voiture à Beyrouth. Son fils, Saad, chef de la majorité parlementaire du pays, est rentré au Liban dimanche après avoir passé plus de six mois à l‘étranger pour des raisons de sécurité. Il a appelé la Syrie à laisser le Liban en paix…