DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël tente d'affaiblir l'Autorité palestinienne dominée par le Hamas


monde

Israël tente d'affaiblir l'Autorité palestinienne dominée par le Hamas

Le Premier ministre israélien par intérim a annoncé ce dimanche une série de sanctions économiques à l’encontre du nouveau gouvernement palestinien. Ehud Olmert prévoit notamment de geler le transfert mensuel des 42 millions d’euros de taxes prélevées par Israël sur les produits destinés à la Cisjordanie et la Bande de Gaza. Des taxes dues aux Palestiniens.

Ehud Olmert justifie ces sanctions économiques en qualifiant de “terroriste” l’Autorité palestinienne dirigée par les radicaux du Hamas. En revanche Israël n’a pas encore choisi d’interdire l’accès de son territoire aux travailleurs palestiniens. L’Etat hébreu va tout de même durcir les contrôles d’identité aux postes frontières. Il faut savoir que 15 000 Palestiniens originaires de Cisjordanie et de la Bande de Gaza possèdent un permis de travail israélien. D’après le chef de file du Hamas, Ismaïl Haniyeh, avec de telles mesures Israël ne fait que “poursuivre sa politique répressive”. Les radicaux ont d’ores et déjà annoncé qu’ils continueraient à résister et qu’ils chercheraient de l’appui au sein du monde arabe. Ismaël Haniyeh est en passe de devenir l’homme fort du gouvernement palestinien. Le Hamas a officiellement proposé sa candidature au poste de Premier ministre au président Mahmoud Abbas.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

De nouvelles mesures européennes pour contenir l'épizootie de grippe aviaire