DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chassé croisé diplomatique entre Bruxelles et Moscou pour le dossier du nucléaire iranien

Vous lisez:

Chassé croisé diplomatique entre Bruxelles et Moscou pour le dossier du nucléaire iranien

Taille du texte Aa Aa

Le déplacement d’une délégation en Russie coïncidait ce lundi avec la rencontre entre le chef de la diplomatie iranienne Mannouchehr Mottaki avec le Haut représentant de l’Union européenne pour la politique extérieure et la sécurité Javier Solana.

Téhéran veut préparer le terrain pour une reprise des négociations sur le dossier du nucléaire iranien et éviter des sanctions du Conseil de sécurité des Nations-Unies. A Moscou, les pourparlers sur la délocalisation en Russie de l’enrichiseement d’uranium doivent se poursuivre ce mardi. Le correspondant d’Euronews à Bruxelles a rencontré le chef de la diplomatie iranienne : “Notre but est d’enrichir de l’Uranium à grande échelle en Iran. A l’heure actuelle nous sommes en position de coopérer avec les autres”. Seul point non négociable, le droit pour Téhéran de disposer d’un programme nucléaire que Mottaki assure pacifique… “Nous sommes prêt à coopérer, à échanger des points de vue avec les européens. Malheureusement, à cause de la situation au Proche-Orient, l’europe suit ce que les Etats-Unis dictent” a-t-il conclu.