DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire: l'inquiétude des éleveurs de volailles de Bresse

Vous lisez:

Grippe aviaire: l'inquiétude des éleveurs de volailles de Bresse

Taille du texte Aa Aa

En France, l’arrivée de la grippe aviaire inquiète surtout les éleveurs de la Bresse, une région qui se trouve à quelques kilomètres seulement de l’endroit où a été trouvé le canard sauvage contaminé par le H5N1. La volaille de Bresse est la seule en Europe à bénéficier d’une appellation d’origine contrôlée.

Le célèbre restaurateur Georges Blanc est le président du Comité AOC des Volailles de Bresse : “Pour l’instant, la grippe aviaire n’est pas rentrée dans la maison Bresse, donc il ne faut pas que les gens se détournent de l’achat de la volaille. Et c’est cela qui nous préoccupe le plus parce que c’est l’avenir de la filière qui est en jeu.” Si aucun élevage n’est touché pour le moment, les professionnels de la filière avicole craignent cependant une baisse de la consommation. Selon eux, il ne faut pas nourrir ni entretenir la psychose. Pour rassurer les consommateurs, éleveurs, restaurateurs et industriels ne manquent pas de rappeler ce que certifient les scientifiques: l’homme ne court aucun risque à manger de la volaille, à condition qu’elle soit cuite à 70 degrés.