DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire : réunion des 25 à Bruxelles

Vous lisez:

Grippe aviaire : réunion des 25 à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

A situation explosive, mesures obligatoires. La grippe aviaire et ses retombées économiques seront au coeur d’une réunion des 25 ministres européens de l’Agriculture à Bruxelles, aujourd’hui. Il s’agira de décider quelles mesures prendre en terme de vaccination, notamment.

Le H5N1 s’est installé au coeur de l’Europe et les pertes dans le secteur avicole dépassent les 50% dans certains pays, comme l’Italie. Aujourd’hui, sept pays de l’Union sont officiellement touchés. L’Espagne effectue en ce moment des tests sur un canard suspect. Quant à l’Allemagne, de loin la plus touchée, les cas d’infection d’animaux sauvages s’y accélèrent à un rythme enfiévré. L’infection a débordé de l‘île de Rügen traversant la Baltique, contaminant une buse et un goéland de la région de Bergen. Une région où l’abattage préventif de poulets, de canards et d’oies d‘élevage a démarré. Les journalistes sont tenus à l‘écart : une proximité excessive avec des animaux morts étant risquée. La chancelière allemande a effectué une visite-surprise dans la région de Bergen. Pas de faux-fuyants dans son discours : oui, la situation est grave. Non, pour le moment, aucun élevage n’est touché. Tout sera fait pour éviter le contact entre animaux sauvages et animaux d‘élevage, a-t-elle promis. Moins de deux kilomètres séparent l‘île touristique de Rügen du reste de l’Allemagne, via un pont. L’armée y a installé un barrage de décontamination. Les 19 militaires sont des experts en armements biologiques, nucléaire et chimique. En Bulgarie et en Slovénie, plusieurs personnes sont testées pour des symptômes rappelant ceux de la grippe aviaire.