DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : la Ligue du Nord menace de quitter l'Alliance nationale

Vous lisez:

Italie : la Ligue du Nord menace de quitter l'Alliance nationale

Taille du texte Aa Aa

Regain de tension politique pour la droite italienne. Après la démission forcée du ministre des Réformes Roberto Calderoli ce week-end, la Ligue du Nord menace purement et simplement de quitter la coalition de droite au pouvoir et de se présenter seule aux législatives d’avril.

Un autre ministre de la Ligue, Roberto Maroni, a accusé le président du Conseil Silvio Berlusconi de dirigisme affirmant que son parti n‘était l’appendice d’aucune alliance. Le chef de la diplomatie italienne Gianfranco Fini a condamné l’attitude des membres de la Ligue du Nord : “Ce n’est pas un hasard, à mon avis, si cet incident se produit dans les derniers jours de la législature. Comme nous sommes très proches du scrutin, la Ligue du Nord privilégie la propagande, mais commet une grave erreur politique par rapport à la coalition.” Jeudi dernier Roberto Calderoli s‘était exhibé devant les caméras de télévision avec un tee-shirt montrant l’une des caricatures danoises de Mahomet. De quoi provoquer la colère du monde musulman. Le lendemain de violentes manifestations ont éclaté devant le consulat italien de Benghazi en Libye. Onze personnes sont mortes, trente cinq ont été blessées. Silvio Berlusconi se retrouve dans l’embarras. Les provocations de la Ligue du Nord pourraient lui coûter les prochaines élections alors qu’il avait pourtantamorcé une remontée dans les sondages.