DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Autriche : David Irving condamné à trois ans de prison pour avoir nié l'Holocauste

Vous lisez:

Autriche : David Irving condamné à trois ans de prison pour avoir nié l'Holocauste

Taille du texte Aa Aa

L’historien britannique David Irving, dans son livre “la guerre d’Hitler” en 1977, avait tenté de minimiser les atrocités nazies et d’exonérer Adolf Hitler de sa responsabilité dans l’extermination de millions de juifs. Hier, un tribunal autrichien l’a condamné à 3 ans de prison pour avoir nié la réalité de l’Holocauste en 1989.

Pour son avocat, la sentence est trop forte pour un procès lançant un message au monde. Il estime que son client ne passera pas plus de deux ans en prison, si la peine est confirmée en appel. David Irving encourait dix ans de réclusion au titre de la loi autrichienne de 1947 contre la réactivation du nazisme. Le professeur Evans, spécialiste de cette période de l’Histoire, dit comprendre pourquoi les Autrichiens ont fait cette loi après la guerre. “A l‘époque, il était nécessaire de lutter contre la réactivation du nazisme, mais je ne vois pas pourquoi ils veulent encore l’appliquer aujourd’hui. Pour moi, toutes les accusations à l’encontre d’Irving risquent surtout d’en faire un martyr de la liberté d’expression”. Au début de son procès, David Irving avait plaidé coupable, en assurant qu’il avait changé d’avis et qu’il reconnaissait désormais l’existence des chambres à gaz à Auschwitz. Juste avant l’audience, il affirmait avoir appris beaucoup de choses depuis ses propos tenus il y a 17 ans.