DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Contre toute attente, Bob Denard était présent à son procès hier

Vous lisez:

Contre toute attente, Bob Denard était présent à son procès hier

Taille du texte Aa Aa

Bob Denard s’est présenté hier à l’ouverture de son procès devant le tribunal correctionnel de Paris. L’ex-mercenaire, 76 ans, souffre de la maladie d’Alzheimer. Mais pas de doute, c’est bien l’autoproclamé “pirate de la République” qui comparaît pour le coup d‘état qu’il avait organisé aux Comores en 95. Son avocat, Maître Elie Hatem :

“Physiquement, il se porte moyennement bien, mais c’est la tête qui malheureusement ne suit pas. Donc ses facultés mentales et intellectuelles sont altérées, surtout sa mémoire, qui lui fait défaut, ses facultés également de discernement”. Octobre 95, Robert Denard et sa bande sont arrêtés par l’armée française après avoir renversé le président comorien et porté au pouvoir ses opposants. Un coup d‘état pourtant encouragé et couvert, selon le mercenaire, par les services secrets français. En 95, l’ancien militaire n’est alors plus vraiment un débutant. Depuis les années 60, il a en effet accumulé les coups de force, au Yémen, en Angola, au Bénin, au Congo, souvent avec le soutien français. Bob Denard a même été vice-roi des Comores entre 78 et 89. Son procès, pour association de malfaiteurs, doit durer jusqu’au 15 mars.