DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Serbes et Kosovars albanais se donnent rendez-vous le 17 mars pour poursuivre les négociations sur l'avenir du Kosovo

Vous lisez:

Serbes et Kosovars albanais se donnent rendez-vous le 17 mars pour poursuivre les négociations sur l'avenir du Kosovo

Taille du texte Aa Aa

Rendez-vous le 17 mars prochain. Serbes et Kosovars albanais, opposés sur l’avenir du Kosovo, ont achevé ce mardi deux jours d’entretiens en tête-à-tête, sans résultats majeurs certes, mais sans heurts non plus. Ils se retrouveront donc sous l‘égide de l’Onu, à la mi-mars à Vienne. Leon Kojen, membre de la délégation serbe :“J’estime que l’autre côté appréhende désormais un peu mieux nos points de vue.C’est un grand pas, particulièrement parce que sur certains points, certaines spécificités, il n’y pas de désaccords.”

Reste que ces premiers entretiens entre Belgrade et Pristina ont concerné des questions pratiques de décentralisation, mais pas le statut futur de cette province du sud de la Serbie administrée par l’Onu et dont la forte majorité albanaise réclame l’indépendance. Lufti Haziri, de la délégation albanaise du Kosovo :“La communauté internationale, et pas seulement les Kosovars, a beaucoup investi dans l’idée d’une société multi-ethnique. Nous cherchons pour l’heure comment donner à ce type de société des institutions. Et nous y croyons”. Le Kosovo représente la dernière grande question non résolue dans les Balkans depuis l‘éclatement de l’ex-Yougoslavie et les guerres des années 1990. Alors que les deux millions d’Albanais du Kosovo, majoritaires à plus de 90%, réclament l’indépendance, Belgrade entend maintenir sa souveraineté officielle sur une province qu’elle considère comme le berceau de la culture et de la religion orthodoxe serbes. C’est dire si même s’ils admettent l’utilité de contacts directs, les deux délégations campent sur leurs positions quant à l’avenir de la province.