DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Edith Cresson coupable de favoritisme quand elle était membre de la Commission européenne.

Vous lisez:

Edith Cresson coupable de favoritisme quand elle était membre de la Commission européenne.

Taille du texte Aa Aa

Ainsi conclut l’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne qui demande qu’elle soit déchue de la moitié de sa retraite de commissaire. Un camouflet pour l’ancien Premier ministre francais…

L’affaire remonte entre 95 et 99, quand Edith Cresson alors commissaire à la recherche et à l‘éducation s’est trouvée au coeur d’un scandale d’emplois fictifs au bénéfice de deux de ses proches, une affaire qui allait faire tomber d’un bloc la Commission de l‘époque conduite par Jacques Santer.

Bruxelles qui a porté plainte contre Edith Cresson devant la Cour de justice mi 2004 est donc entendue, même si elle demandait une sanction plus lourde. Aux juges de Luxembourg de trancher : huit fois sur 10, ils suivent l’avis de l’avocat général.