DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

OPA de E.ON sur Endesa : Madrid réfléchit et Gas Natural reçoit du soutien

Vous lisez:

OPA de E.ON sur Endesa : Madrid réfléchit et Gas Natural reçoit du soutien

Taille du texte Aa Aa

L’OPA du groupe allemand E.ON sur l’espagnol Endesa : le gouvernement espagnol étudie une série de mesures pour contrer l’offre du géant énergétique allemand sur le premier fournisseur espagnol d‘électricité. Madrid prépare notamment une réforme pour freiner les fortes hausses du prix du kilowatt sur le marché de gros de l‘électricité avec pour objectif de réduire les perspectives de bénéfices dans ce secteur.

Après avoir vu deux publicités similaires de Endesa et de E.ON, les journalistes espagnols ont demandé au Pdg de Endesa si les deux groupes n’avaient pas fait alliance avant que E.ON ne se déclare. “Nous n’avons rien signé avec eux, rien, rien , rien a martelé Manule Pizzaro”. Après l’italien Enel qui avait proposé son aide à Gas Natural, pour combattre l’offre de E.ON, c’est au tour d’un autre groupe espagnol de venir à la rescousse : le groupe de BTP et de services FCC propose à Gas Natural, le leader gazier espagnol dont l’offre sur Endesa est pour l’instant nettement inférieure à celle de E.ON, son soutien dans une éventuelle OPA commune sur Endesa.

En publiant un bénéfice net de 3,24 milliards d’euros pour 2005, le français EDF – un des tout premiers groupes mondiaux d‘électricité – a rappelé que son ambition était d‘être parmi les leaders de l‘énergie en Europe et qu’il n‘était pas présent au Bénélux et en Espagne alros que certains producteurs de ces pays étaient présents en France……