DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La bataille sur le marché de l'énergie en Europe se poursuit

Vous lisez:

La bataille sur le marché de l'énergie en Europe se poursuit

Taille du texte Aa Aa

L’espagnol Gaz Natural va aligner son offre d’achat sur Endesa sur celle proposer par l’allemand E.ON, soit une offre de 29,1 milliards d’euros.

D’autre part le gouvernement espagnol voudrait changer la législation en vigueur dans le secteur de l‘énergie pour défendre le premier groupe d‘électricité du pays face à l’offre de l’allemand. Mais la commission européenne a tout de suite mis en garde Madrid sur un éventuel changement de législation, contraire aux lois européennes. Jonathan Todd de la commission:

“La loi en Espagne sur les investissements dans le secteur de l‘énergie, qui donne le droit au gouvernement espagnol d’intervenir dans les investissements des sociétés énergétiques au delà de 3% est illégal, une décision prise par la commission en juillet 2003.”

Autre cas celui de Suez, qui, pour échapper à une éventuelle OPA hostile de la part de l’italien Enel, envisagerait une alliance avec Gaz de France. En effet Enel a indiqué mercredi qu’il n’excluait pas de lancer une OPA sur Suez pour s’emparer d’Electrabel, filiale de Suez spécialisé dans l‘électricité. L’alliance avec Suez serait profitable à Gaz de France qui cherche à se renforcer dans l‘électricité. Si le mariage voit le jour, un échange de participation est envisagé, Suez étant privée et GDF detenue à 80% par l’Etat. Mais l’‘Etat ne pouvant descendre en dessous de 70% du capital, la suite nécessiterait un changement législatif, selon le quotidien les Echos.