DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La grippe aviaire passe à la vitesse supérieure en Europe

Vous lisez:

La grippe aviaire passe à la vitesse supérieure en Europe

Taille du texte Aa Aa

Un élevage français de volailles est peut-être le premier de l’Union européenne à être touché par la grippe aviaire. 400 dindes sont mortes hier dans une exploitation à Versailleux, dans le département de l’Ain.

Daniel Clair, le propriétaire de l’exploitation, était pourtant loin d‘être inquiet il y a cinq jours : “Les douze mille dindes, elles sont là dans le bâtiment, je ne vois pas comment elles peuvent être contaminées. C’est de l‘élevage industriel il n’y a donc aucun contact avec l’extérieur”. Des tests sont en cours pour savoir si c’est bien le virus H5N1 qui a contaminé les bêtes. On doit en connaître les résultats aujourd’hui. Comme c’est la règle, les 11 000 bêtes de l‘élevage ont toutes été euthanasiées hier. Le plan d’urgence a été déployé, avec zone de protection, barrages de police, désinfection des véhicules. Les fameux poulets de Bresse, fierté de la région, sont produits ici. Les vaccinations doivent commencer ce week-end en France, mais certains éleveurs refusent cette vaccination par crainte pour leurs exportations. Une aide de 52 millions d’euros va par ailleurs être versée à la filière avicole française, une aide que l’Union européenne a refusé de verser aux Etats membres touchés. En Allemagne, c’est le soulagement. Le canard d‘élevage qui était soupçonné d’avoir le virus de la grippe aviaire ne l’a finalement pas contracté, selon les derniers tests effectués. Mais tout l‘élevage de la mer baltique, une centaine de canards et de poulets, a du être abattu.