DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran continue à souffler le chaud et le froid sur le dossier du nucléaire

Vous lisez:

L'Iran continue à souffler le chaud et le froid sur le dossier du nucléaire

Taille du texte Aa Aa

Téhéran a commencé à tester des centrifugeuses mardi intensifiant ainsi ses efforts pour purifier son uranium. Un accord de principe a pourtant été conclu ce week-end avec la Russie pour que son combustible nucléaire soit enrichi sur le sol russe, une manière d’apaiser les inquiétudes internationales. Pour autant, l’Iran n’a pas l’intention de renoncer à son programme nucléaire.

Son chef de la diplomatie l’a répété au Japon. Manouchehr Mottaki a défendu les droits de son pays à disposer d’une technologie nucléaire à des fins pacifiques. Mais dans un rapport publié lundi, l’AIEA, l’Agence internationale pour l‘énergie atomique indique qu’elle n’est toujours pas en mesure de déterminer si le programme atomique de l’Iran est entièrement pacifique car Téhéran ne coopère pas pleinement avec l’organisme onusien. Le Japon qui entretient de bonnes relations à la fois avec l’Iran et les Etats-Unis cherche à désamorcer la crise qui a éclaté en janvier avec l’annonce de Téhéran de reprendre l’enrichissement de son uranium.