DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Troisième round de négociations irano-russes autour du nucléaire de Téhéran

Vous lisez:

Troisième round de négociations irano-russes autour du nucléaire de Téhéran

Taille du texte Aa Aa

Une délégation du régime iranien se rend ce mardi à Moscou tandis que le scepticisme règne côté américain et européen. La Russie négocie un compromis selon lequel l’uranium destiné à l’Iran serait enrichi sur le sol russe.

Sergueï Kiriyenko, le chef de l’agence de l‘énergie atomique de Russie est optimiste : “la position de la Russie est ferme. D’un côté, nous estimons que tous les pays ont le droit de développer l‘énergie nucléaire à des fins pacifiques, mais d’un autre côté, la communauté internationale détient tout à fait le droit d’exiger une garantie à 100% du traité de non-prolifération nucléaire”. Un rapport confidentiel de l’AIEA, l’Agence internationale de l‘énergie atomique indique que l’Iran a testé une cascade de 20 centrifugeuses dans son unité pilote d’enrichissement d’uranium. Preuve que l’Iran fait fi des pressions internationales. Le président iranien qui était en visite lundi au Koweit, s’est montré rassurant à l‘égard de ses voisins. Mahmoud Ahmadinejad a souligné qu’il voulait une stabilité dans la région et que l’Iran développait le nucléaire uniquement “dans un but pacifique”.