DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : la reprise desnégociations salariales annuelles provoque la reprise de mouvements sociaux

Vous lisez:

Allemagne : la reprise desnégociations salariales annuelles provoque la reprise de mouvements sociaux

Taille du texte Aa Aa

Les premières grèves d’avertissement ont eu lieu en Allemagne dans le secteur de la métallurgie dans le land de Bade-Wurtemberg : ce qui présage de négociations salariales tendues entre le partonat du secteur et le syndicat IG Metall. La nuit dernière 1.000 salariés de l’usine DaimlerChrysler de Sindelfingen ont débrayé pour réclamer aussi une amélioration de leurs conditions de travail.

“Pour nous les travailleurs à la chaîne, ce n’est pas possible si nous n’obtenons pas de pause toutes les deux heures. La vitesse a déjà été augmentée et le nombre des personnes employées dans ce secteur a été réduit, affirme cette salariée de DaimlerChrysler. Ce n’est pas bon pour notre santé”.

5% de hausse salariale c’est ce que réclament aussi les salariés de l’usine DaimlerChrysler de Sindelfingen. Le land de Bad Wurtemberg oú 800.000 salariés sont employés dans la métallurgie et l‘électrotechnique, remplit chaque année le rôle de land pilote dans les négociations salariales du secteur et les accords conclus en Bad Wurtemberg sont ensuite adoptés par les autres régions. Face aux 5% d’augmentation demandés par IG Metall, qui estime venu le temps de faire profiter les salariés de la reprise de la croissance, le patronat de la métallurgie laisse entendre qu’il n’ira pas plus loin que 1,2%.