DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pacte de stabilité : l'Allemagne de nouveau épinglée, mais surtout pour la forme

Vous lisez:

Pacte de stabilité : l'Allemagne de nouveau épinglée, mais surtout pour la forme

Taille du texte Aa Aa

Le commissaire aux Affaires économiques Joaquin Almunia a demandé que la procédure en déficit excessif soit relancée contre Berlin. L’Allemagne devrait rectifier le tir dès l’an prochain. Mais la mesure se veut surtout un exemple :

“L’Allemagne doit s’assurer que son déficit budgétaire repasse sous le seuil des 3%, au plus tard à la fin 2007, et que cette réduction du déficit soit durable. La décision de relancer la procédure contre l’Allemagne est importante parce qu’elle montre que personne, pas même la plus grande économie de l’Union européenne, ne peut se soustraire aux règles du pacte”, a expliqué le commisaire.

Un message destiné à d’autres mauvais élèves, à commencer par la France. Concernant l’Allemagne, la relance de la procédure devra être confirmée par les ministres des Finances à la mi-mars.
Autre pays sermonné par la Commission, la Pologne, elle aussi sous le coup d’une procédure en déficit excessif. Bruxelles estime que le pays doit faire plus pour ajuster ses finances, même s’il ne fait pas partie de la zone euro.

L’euro, la Slovénie sera l’un des premiers parmi les nouveaux Etats-membres à l’adopter. Cet élève modèle a prévu d’introduire la monnaie unique dès janvier prochain. Ce 1er mars, le double affichage est d’ailleurs devenu obligatoire. Le gouvernement espère ainsi éviter une flambée des prix.