DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grippe aviaire : les animaux domestiques doivent être mis à l'abri

Vous lisez:

Grippe aviaire : les animaux domestiques doivent être mis à l'abri

Taille du texte Aa Aa

L’Union Européenne recommande par précaution de garder les chiens en laisse et d’enfermer les chats. Sont concernées en priorité bien sûr les zones touchées par le virus H5N1. Les spécialistes préconisent la prudence, même s’ils estiment que la découverte récente du virus sur un chat n’augmente pas le risque de transmission à l’homme.

Les experts vétérinaires de l’Union européenne, qui étaient réunis hier à Bruxelles, ont en effet indiqué qu’aucun humain n’avait été contaminé par des animaux autres que des volailles, en l‘état actuel de leurs connaissances. Et ils se sont entendus sur un point : “les contacts entre les carnivores domestiques, en particulier les chats, et les oiseaux sauvages doivent être empêchés.” Ils ont également invité la population à signaler aux autorités vétérinaires les chats et les chiens retrouvés morts dans les zones à risque. En Allemagne, et notamment sur l‘île de Rügen où un chat mort porteur du H5N1 a été découvert, les propriétaires d’animaux domestiques sont appelés à ne pas les laisser divaguer. La France a donné des conseils identiques, en élargissant la zone de surveillance de la grippe aviaire à trente communes réparties sur les départements de l’Ain, du Rhône, de l’Isère et de la Saône-et-Loire.