DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Menzies Campbell prend la tête de la deuxième force d'opposition britannique, le parti libéral-démocrate

Vous lisez:

Menzies Campbell prend la tête de la deuxième force d'opposition britannique, le parti libéral-démocrate

Taille du texte Aa Aa

Menzies Campbell a été élu par les militants, qui ont participé au scrutin à plus de 70%. Il assurait l’intérim à la direction du parti depuis le 7 janvier dernier, le jour où Charles Kennedy a démissionné après avoir admis des problèmes d’alcoolisme.

“L’objectif, comme on l’a déjà dit, est pour nous tous que le parti revienne au sein du gouvernement à l’issue des prochaines élections. Et aujourd’hui, ce n’est pas une victoire pour moi, mais c’est une victoire pour tous les libéraux-démocrates!” a déclaré Menzies Campbell. Le parti libéral-démocrate remonte tout juste la pente, suite à une série de révélations embarrasantes. Elle avait commencé par l’aveu d’alcoolisme de Charles Kennedy. Deux semaines plus tard, c‘était au tour d’un favori à sa succession Mark Oaten d’admettre une liaison avec un jeune prostitué et une double vie scabreuse. Puis le 26 janvier, un autre favori Simon Hughes avait avoué ses relations homosexuelles alors qu’il n’avait cessé de les nier auparavant.